Norvège – Jour 2 Day-trip Sommarøy

Température : -14°C
Météo : Grand soleil sans vent.
Soleil : Lever : 7h43, Coucher 16h13

Premier jour en Norvège, à notre grande surprise, la durée du jour est bien plus grande que ce à quoi nous nous attendions. C’est donc en milieu de matinée sous un grand soleil que nous partons à la découverte du nord de la Norvège et des rigueurs de son climat hivernal. Notre première journée nous amènera donc sur un périple de plus de 120 km aller-retour.

En Norvège il faut compter une bonne heure pour 50 km (ça c’est si vous ne visitez pas). Contrairement à ce que l’on craignait, l’état des routes est vraiment excellent (on y circule bien mieux, même sur route gelée, qu’en région parisienne avec quelques centimètres de neige), cet excellent état des routes va au final nous faire regretter les 600km inclus dans notre location de voiture.

Notre première étape est Ersfjordbotn. C’est aussi la première sortie de la voiture avec l’apprivoisement du -13°C (ça mord un peu, il vaut mieux mettre ses gants avant de sortir).

La route n’allant pas plus loin nous rebroussons chemin pour prendre la direction de Sommarøy, une petite île avec un village de pêcheur.La route serpente entre les montagnes dont les cimes blanches éclairées par le soleil tranchent sur le ciel bleu azur qui nous accompagne ce jour.

La végétation que nous rencontrons est majoritairement à base de bouleaux dont les dimensions laissent deviner les rigueurs du climat. Bien que la couche de neige soit plutôt épaisse, le froid ambiant a formé une croute suffisamment épaisse pour marcher dessus sans s’enfoncer.

Le défilé de montagnes que nous empruntons débouche sur un fjord dont le début (ou la fin, tout dépend du sens où on le prend) est prisonnier des glaces. Une glace suffisamment  épaisse pour permettre à de courageux Norvégiens de s’y installer pour y creuser des  trous de pêche.

L’occasion est trop belle pour ne pas y céder. Nous nous arrêtons donc pour descendre marcher sur la mer.

Après cette petite expérience rafraichissante, nous reprenons la route.
Celle-ci longe le fjord tout du long en dessinant son contour. Après quelques minutes nous arrivons sur un bras du fjord au bout duquel se trouve un petit village.

Il est déjà presque 13 heures, mais la taille du village ne nous laisse pas espérer y trouver de quoi manger.

Nous continuons donc notre route vers Sommarøy où les indications de la carte semblent plus prometteuses sur la possibilité de se restaurer.
Au fur et à mesure des kilomètres le fjord s’élargit laissant la mer libre de toute glace.

Après plusieurs kilomètres (et presque une heure), nous arrivons enfin à proximité de l’île de Sommarøy, où malgré l’heure fort avancée de la journée, nous trouvons un petit « pub » ouvert. Si la salle est bien pleine lorsque nous y entrons, lorsque nos plats arrivent, nous ne sommes plus que les seuls clients du charmant « Anne-Grete Jensen Havfrua Kro »

Nous arrivons enfin sur l’île de Sommarøy, où un petit village s’étale d’un bout à l’autre de la seule route qui traverse l’île du nord au sud.


L’heure avancée de la journée (un peu plus de 16h) et le soleil déclinant qui commence à jouxter la mer nous invitent à prendre le chemin du retour pour aller se restaurer et se reposer un peu avant de lancer officiellement la chasse aux aurores boréales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ un = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>