Promenade au coeur des Gorges du Verdons : Le sentier de L’imbut …

Ce parcours est décrit comme l’un des plus beaux du canyon des Gorges du Verdon. Il démarre depuis la rive gauche près de l’auberge des Cavaliers (attention au parking, il n’y en a pas vraiment, et de ce fait les places sont chères) pour descendre jusqu’au Verdon. Les plus courageux pourront mêmes continuer le chemin au delà de la plage de l’Imbut ( endroit où le Verdon disparait sous terre) pour aller jusqu’au Baou Beni (Photo ci-dessus), où l’on peut voir une très belle étroiture des Gorges, avec seulement 10 à 12 mètres entre deux rives.

Fort heureusement, le sentier est en sous bois quasiment d’un bout à l’autre, ce qui le rend plus aisé et moins fatiguant bien que restant très sportif. Le départ un peu à coté de l’auberge des cavaliers (en allant vers Aiguine) nous fait partir pour une descente (qu’il faudra remonter au retour) de presque de 250 m de dénivelé jusqu’au pied du Verdon.

Selon les topos/Guides, il faut compter 2h30 pour rejoindre la plage de l’Imbut, ce que certains marcheurs arriveront surement à faire mais au sacrifice des paysages que nous offre le canyon tout le long du chemin. Partis vers 11h30 ce n’est que vers 16h que nous sommes arrivés au Baou Béni (Pause repas incluse). De même il est bon de prévoir de l’eau en quantité suffisante, partis avec plus de 4,5l d’eau nous sommes revenus à sec et assoiffés.

Il existe deux possibilités pour faire ce sentier : soit faire une boucle ce qui suppose d’emprunter la sortie Vidal (celle que les secouristes utilisent) et qui ne se pratique que dans le sens de la remontée car très sportive et dangereuse, les mains courantes et échelles de fer y sont monnaie courante pour ne pas tomber dans le vide, il va sans dire que pour les personnes sujettes au vertige et pour les enfants cette voie n’est pas conseillée. La deuxième solution est donc de faire un aller-retour, c’est moins amusant, mais plus sur et cela permet de découvrir le canyon dans l’autre sens.

Le départ nous fait donc emprunter une descente rapide vers le Verdon le long de petits chemins tels celui de la photo ci-contre, chemin bien confortable comparé à certains passages que nous emprunterons plus-tard, tel le cheminement en encorbellement 20 m au dessus du Veron pour franchir le MauguéAu fur et à mesure de la descente, le marcheur attentif prêtera attention au bruit grandissement du Verdon qui se fraie un passage au milieu des rochers.

La descente qui nous amène à une altitude de 549m (à comparer au 800m d’altitude de l’Auberge des Cavaliers), arrive sur la plage de l’Etellié (qui offre une petite pause agréable au bord du Verdon avec la possibilité de se tremper les pieds, bien que l’on ne soit qu’au début du sentier). La plage de l’Estellié précède de peu la passerelle de l’Estellié qui relie les deux rives du Verdon offrant ainsi de nombreuses possibilités de balades …

Si l’heure du midi n’est pas forcément celle que l’on préconise en randonnée pédestre et en photographie ( on a eu un peu de mal à partir et le trajet jusqu’à l’auberge des Cavaliers un peu plus long que prévu), il faut bien reconnaitre que cela nous à permis de voir le soleil éclairer le fond du canyon. Les variations de lumière de part l’étroitesse et la profondeur des Gorges étant fortes et rapides.

Le sentier qui chemine tantôt au bord même du Verdon et tantôt en hauteur, permet de mieux apprécier la couleur si caractéristique du Verdon …

Ci-dessus photo de droite, on peut voir le passage du Styx, à cet endroit le Verdon est une dizaine de mètres en dessous de nous. Pour les courageux, les sorties d’aqua-rando à la journée qui empruntent cette partie, permettent à leur participant de sauter depuis le haut dans le Verdon, sensation forte garantie. Le problème du trajet aqua rando, est que après avoir descendu le Verdon jusqu’à la plage de l’imbut, il faut remonter, et ce en empruntant la sortie Vidal.

Peu après le passage du Styx, le sentier nous fait franchir le passage en encorbellement du Maugué (Photo ci-dessus à gauche), cette partie de sentier est sécurisée par une main courante, et les croisements ne sont pas forcément aisés.

Au bout de longues heures de marche nous arrivons donc enfin à la plage de l’Imbut (il ne faut pas s’attendre à y voir du sable fin), photo ci-dessus à droite. L’Imbut ou entonnoir, est l’endroit où le Verdon disparait sous la roche sur près de 150 m, sous un amoncellement chaotique de blocs de falaise, il y a creusé trois galeries de 20 à 30 mètres de profondeur.

A partir de là deux possibilités, rentrer par le chemin de son choix, ou pousser un peu plus loin en suivant dans le dédale de rocher les marques de peinture blanche qui mènent au Baou Béni. En toute franchise après tous ces efforts, il est dommage de ne pas pousser un peu plus pour aller jusqu’au Baou Béni. La plus grande difficulté est de ne pas perdre de vue les traces blanches.

Car le spectacle en vaut le coup. De même, une fois atteint le Baou-Béni ( endroit marqué par une plaque), il est intéressant de continuer dans la limite de ses possibilités à suivre le Verdon sur quelques mètres ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme toujours vous pouvez retrouver les photos de cet article en version Full HD avec d’autres en cliquant ici

Une réflexion au sujet de « Promenade au coeur des Gorges du Verdons : Le sentier de L’imbut … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>