Réveil au lac du Der avec les Grues Cendrées …

Aujourd’hui, je vous invite à venir assister au lever des grues cendrées au lac du Der.

Situé en Champagne, le lac du Der est un lac artificiel mis en eau en 1974. D’une superficie de 4800 hectares, le lac du Der offre aussi bien une large palette d’activités nautiques qu’un large site ornithologique de renommée internationale.

C’est lors de la période des basses eaux, que les oiseaux migrateurs viennent y faire une halte. Ce havre de paix naturel, s’est construit au dépend de 3 villages qui ont été immergés : Champaubert aux bois, Chantecoq et Nuisement aux bois dont l’église à pans de bois et la maison du forgeron furent démontées et remontées pièce par pièce sur le site du Pays du Der à Sainte Marie du Lac Nuisement.

On peut rencontrer près de 200 espèces d’oiseaux, dont certaines sont rares et menacées. C’est bien entendu aux périodes migratoires qu’il est le plus intéressant de se rendre dans ce havre de paix ornithologique, même si certains oiseaux migrateurs s’y sont sédentarisés. On peut ainsi y observer des grues cendrées toute l’année.

Mais c’est cependant aux périodes migratoires que l’observation est la plus intéressante et la plus impressionnante….Imaginez-vous de bon matin une heure avant le lever du soleil… Vous êtes sur la berge, baigné dans une semi obscurité, le vent froid de novembre vous mord le visage… Au loin, vous distinguez dans la pénombre, la masse des grues cendrées qui ont passé la nuit sur les bancs de sable au milieu du lac. Un murmure lointain sonnant le réveil commence à parvenir à vos oreilles, très vite ce bruit se transforme en une clameur de plus en plus forte presque à en devenir assourdissante, et par nuées entières, les grues vont commencer à prendre leur envol ….

Des masses d’abord compacts apparaissent dans le ciel éclairé par la lumière du jour naissant puis en même temps que la clameur monte et se rapproche, vous commencez à distinguer les grues cendrées qui se rapprochent de vous… L’envol des grues cendrées par milliers dans le bruit   et dans le chaos commence à s’organiser (le cri de la grue cendrée ressemble à un « krooh » perçant et nasillard portant loin).

Les grues cendrées tournoient et se croisent dans une clameur devenue quasiment assourdissante, vous saisissant de toute part vous faisant presque perdre vos repères. Puis, elles commencent à former des groupes qui s’organisent en « V » pour passer une dernière fois au-dessus de vos têtes avant d’aller gagner les champs pour y trouver à manger.

Ce manège va continuer même après le lever du soleil. Ce sont des milliers de grues qui se lèvent en l’espace d’une heure, ce nombre dépasse les 10 000 au plus fort de la période migratoire.

Cette photo ci-dessus est pour moi celle qui décrira le mieux cette matinée avec tous ces vols de grues étagés qui partent chercher à manger.

Si de par lui-même, le ballet des vols de grues cendrées sur le ciel enflammé par le soleil est un instant magique et fort que les photos ne peuvent qu’essayer de vous transmettre,

il est difficile de transcrire ce que l’on ressent lorsque la clameur des grues vous submerge de tout côtés, et que vous vous retrouvez au milieu d’un tourbillon d’ailes volant au-dessus de vos têtes.

Au fur et à mesure que le soleil s’élève dans des cieux flamboyants, le calme commence à revenir doucement sur vous, et alors que les derniers vols des retardataires quittent le lac, vous retrouvez lentement vos esprits ….

Cet instant que je viens d’essayer de partager avec vous est un instant difficilement descriptible tant il rassemble et fait naître d’émotions en vous, c’est un moment qu’il faut vivre au moins une fois pour vraiment se rendre compte de la magie du lieu, de la magie du moment et surtout de la magie de la nature…

Comme d’habitude, vous pouvez retrouver ici toutes ces photos en haute résolution, ainsi que le panorama des grues s’en allant en pleine résolution en cliquant ici

2 réflexions au sujet de « Réveil au lac du Der avec les Grues Cendrées … »

  1. Salut,
    Pendant quelques minutes l’esprit s’évade, oubliant les événements désagréables de la journée ;) Un peu de magie, de rêve, de découverte que tu nous fais partager.
    Merci Amaury pour ce texte et ces photos
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 2 = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>